Connexion arts accueil | CAO accueil | Pour nous joindre |

Nouvelles

 


Budget du CAO stable, mais augmentation des demandes de subvention

Le Conseil des arts de l’Ontario a eu la bonne fortune de pouvoir conserver pour 2012-2013 l’intégralité de l’enveloppe budgétaire qu’il reçoit du gouvernement de l’Ontario. Vu le contexte financier actuel du gouvernement, nous nous estimons particulièrement favorisés. Nous sommes reconnaissants à nos collègues du ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport, et particulièrement au ministre Michael Chan, qui a inlassablement plaidé notre cause. Nous apprécions le soutien continu que le gouvernement de l’Ontario accorde aux arts.

Si le Fonds d'investissement dans les arts lancé il y a plus de deux ans a apporté aux organismes artistiques de nouveaux fonds dont ils avaient grandement besoin, le budget de base du CAO n’a pas changé au cours des quatre dernières années. Les dépenses ont continué à augmenter et le nombre de demandes aussi : plus de 175 nouveaux organismes artistiques de la province ont reçu une subvention de fonctionnement pendant cette période. Bien que notre budget soit stable pour cette année, nous ne pouvons pas prévoir l'incidence que la conjoncture économique future de la province aura sur nous. Nous constatons en même temps que la demande est en hausse permanente. Les choses auraient pu être plus graves si notre enveloppe budgétaire avait été réduite cette année.

Le conseil d’administration du CAO a approuvé récemment notre budget pour 2012-2013 et le cadre de financement suivant pour les subventions. En 2012-2013, tous les organismes bénéficiant d’une subvention de fonctionnement qui répondent aux normes d’évaluation recevront 100 % de leur subvention de l’année précédente. C’est une excellente nouvelle. Veuillez noter cependant que des politiques de réduction plus rigoureuses sont désormais en vigueur. Les organismes qui, selon l’évaluation par les pairs, ne répondent pas à la norme dans l’une ou dans les deux catégories de critères –  Qualité et contribution artistiques et Efficacité organisationnelle – verront leur subvention réduite de la manière suivante :

  • Réduction de 0 à 5 % : en dessous de la norme dans une catégorie d'évaluation. Réduction réservée uniquement aux organismes de priorité stratégique et/ou aux organismes qui étaient nouveaux au cours des trois dernières années.
  • Réduction de 10 à 20 % si l’organisme ne répond pas à la norme dans une catégorie d'évaluation pour la première fois.
  • Réduction de 20 à 30 % si l’organisme ne répond pas à la norme dans les deux catégories d'évaluation pour la première fois.
  • Réduction de 30 à 50 % si l’organisme ne répond pas à la norme dans une catégorie d'évaluation pour la deuxième fois au cours des cinq dernières années.
  • Réduction de 50 à 100 % si l’organisme ne répond pas à la norme dans les deux catégories d'évaluation pour la deuxième fois au cours des cinq dernières années.

Les demandes de subventions de projet adressées au CAO ont augmenté de 32 % au cours des trois dernières années. Par conséquent, les programmes de projets de création sont protégés grâce à des réductions stratégiques appliquées à un petit nombre de programmes, notamment la réduction de 50 % de Compas.

  • Le programme Compas a désormais deux dates limites : le 3 juillet 2012 et le 1er novembre 2012.

Le CAO continuera à trouver pendant les années à venir des moyens de maîtriser les dépenses tout en continuant à favoriser l'épanouissement de nouvelles activités artistiques dans la province – particulièrement celles d’artistes et d’organismes artistiques de la relève, qui formeront l’infrastructure créative de demain.

 

Haut de la page


Accès allume : journée de partage, d’information et de réseautage

Access Event Dan Commanda

Dan Commanda, artiste et aîné autochtone, souhaite la bienvenue à l’assistance selon la tradition anishnaabe.

Les 28 et 29 mars 2012, le Conseil des arts de l’Ontario a réuni à l’Arcadian Loft de Toronto, sous le thème Accès allume, des bénéficiaires de subventions du programme Accès et évolution professionnelle. Lors de cette rencontre, les artistes ont pu participer à des ateliers, examiner des œuvres et réseauter entre eux aussi bien qu’avec des représentants d’organismes de service aux arts, des bailleurs de fonds et des membres du personnel du CAO.
 
Peter Caldwell, dont c’était la première sortie officielle en tant que directeur général du CAO, a souhaité la bienvenue à l’assistance. Il a ensuite présenté Philip Akin, comédien et directeur artistique d'Obsidian Theatre, qui a prononcé une allocution émouvante dans laquelle il a évoqué les obstacles qui se dressent devant les artistes de couleur et mis en valeur l’apport des artistes. Après, c’était au tour de Samina Mansuri, artiste interdisciplinaire de Toronto, qui a parlé des résidences et autres possibilités de réseautage. Le lendemain matin, Jani Lauzon a souligné l’importance des mentors et du mentorat, qu’elle a illustrée d’anecdotes de son propre parcours de comédienne et d’auteure-compositrice-interprète.

Cette activité d’une journée et demie a déclenché des conversations animées sur l’identité, la vie d’un artiste autochtone ou d’un artiste de couleur en Ontario et les différents moyens de joindre le public et le milieu artistique. Elle a été agrémentée de prestations d’artistes subventionnés par le programme Accès et évolution professionnelle : Maria Pino, Dan Commanda, Cheryl L’Hirondelle, Yaovi Hoyi, Diana Tso et William Lau, Mallarvilly Varatharaja, Mitra Ghavamian, Tamara Z. Sanowar Makhan, Sharada K. Eswar, Olga Barrios, Lua Shayenne et Miranda Liverpool, et Veronica Johnny.

Accès allume a été organisé par le Bureau de la liaison et du développement du CAO, dirigé par Bushra Junaid, avec Nazanin Shoja à la coordination. Les responsables des subventions du CAO se trouvaient aussi sur place pour animer les discussions, écouter les commentaires et faire plus amples connaissance avec les artistes de Toronto et de la province.

Ce que les participants en ont dit :

« J’étais au comble de la joie et je trouvais inspirantes les expériences, anecdotes, ambitions, œuvres et passions des autres […]. Même si je continuais encore longtemps dans cette veine-là sur l’énergie qui se dégageait de cet évènement, je ne parviendrais pas à lui rendre justice. »
Yaovi Hoyi, musicien

« Pour moi, Accès allume était une activité à la fois éducative, enthousiasmante et amusante. J’ai beaucoup apprécié les commentaires positifs qu’on a faits sur mon film. L’occasion qui m’a été donnée de le présenter était un remontant efficace. »
Tamara Z. Sanowar Makhan, réalisatrice

« C’était une journée tonique d'affirmation et d'inspiration. Ce n’est pas tous les jours qu’on se retrouve dans une salle remplie d’autres artistes qui ont dû faire face à une bonne partie des problèmes avec lesquels moi-même j’ai eu à me débattre. »
Ariel Smith, artiste médiatique

 

 

Haut de la page


Nouvelle animatrice culturelle à Windsor

Alana Bartol a été engagée comme animatrice culturelle par l’ACWR (Arts Council Windsor & Region) grâce au soutien financier du CAO. Elle est chargée de la promotion de la pratique des arts communautaires dans la région. Les artistes, organismes artistiques et groupes non artistiques intéressés à mettre au point des projets d'arts communautaires peuvent s’adresser à elle pour obtenir de l'aide. Elle est également chargée de donner des conseils aux personnes intéressées à faire une demande au programme Artistes dans la communauté ou le milieu de travail du CAO ainsi qu’aux artistes d’autres disciplines qui veulent en savoir davantage sur les programmes du CAO.

L’expérience d’Alana comme artiste, éducatrice et conseillère en orientation l’a dotée des compétences en mentorat et en relations interpersonnelles nécessaires pour ce rôle. À titre d’artiste exerçant à Windsor à Détroit, elle a créé des liens à l’intérieur et à l’extérieur du milieu des arts.

Coordonnées d’Alana Bartol : cultural.animator@acwr.net (courriel), 519-252-6855 (téléphone au bureau de l’ACWR).

 

Haut de la page


La vidéo Why I dance… Pourquoi je danse… explique pourquoi nous dansons tous !

Nous avons souligné la Journée internationale de la danse qui se fête le 29 avril par le lancement de la vidéo Why I dance… Pourquoi je danse... Réalisée pour le CAO par la cinéaste Gloria Ui Young Kim, cette vidéo jouit d’un succès remarquable et a déjà été visionnée plus 175,000 fois sur YouTube.

Dance Video Still

Photo : Gloria Kim
Image du film Why I dance…Pourquoi je danse...

La vidéo dérive d’un programme très réussi du CAO, Ontario danse, qui vise à élargir et à diversifier l’éventail de la danse mis à la disposition des collectivités ontariennes à l’extérieur de Toronto. Grâce à ce programme, le public a accès à des cours de danse, à des ateliers avec des artistes en résidence et à des spectacles de professionnels de la danse établis en Ontario.

Le centre Capitol de North Bay est l’un des 11 diffuseurs ontariens qui participent au programme. Dee Adrian, la directrice générale, nous a envoyé un rapport sur l’implication du centre dans le programme Ontario danse.

« SuperNaturalz est un groupe de hip-hop/breakdance composé de jeunes de moins de 30 ans que nous avons inclus dans notre programme. Sa musique, ses mouvements, son athlétisme m’ont convaincue de son attrait universel. Nous avons animé quatre ateliers dans les écoles et avons aussi tenu dans notre tout nouvel hôpital un atelier public qui était plein à craquer et auquel ont assisté plus de 100 administrateurs, médecins, infirmières et patients.

 « Un dernier spectacle faisait partie des célébrations du 25e anniversaire de notre centre. Près de 600 personnes sont venues voir Supernaturalz, et non seulement les membres du groupe ont fait monter des gens sur la scène pour faire un atelier impromptu, mais ils sont restés ensuite pour signer des centaines d’autographes et se laisser photographier. La réussite de cette aventure dépassait toutes nos attentes, et j’ai hâte de poursuivre ce programme. »

Why I dance… Pourquoi je danse… célèbre la participation à la danse en Ontario en donnant la parole à des danseurs amateurs et professionnels qui expliquent pourquoi ils se livrent à cette pratique. Cet hommage émouvant à une forme artistique appréciée par de nombreux Ontariens parvient à refléter la diversité de la danse dans la province.

Lire le communiqué.

 

 

 

Haut de la page


Ateliers de la Fête de la culture en Ontario

La Fête de la culture (Ontario) offre des ateliers de perfectionnement des compétences aux artistes, aux groupes culturels professionnels et bénévoles, au personnel des bibliothèques, musées, municipalités et à tous ceux qui souhaitent présenter une activité lors de la prochaine célébration pancanadienne des arts et de la culture (28-30 septembre). Cette gamme d’ateliers, qui se tient de la mi-avril à début juin, vise à aider les participants à accroître l’impact et le taux de leurs activités.

Points saillants des ateliers de la Fête de la culture 2012 en Ontario :

  • Le 25 mai, à Ottawa, le Centre national des Arts tiendra un colloque d’une journée en français sur les arts communautaires, la sensibilisation et l’éducation artistique. Il présente cette activité exceptionnelle en partenariat avec Culture pour tous (qui produit les Journées de la culture au Québec) et la Fédération culturelle canadienne-française.
  • Plus de 20 séances d’information sont présentées par les conseils des arts locaux et les municipalités dans différentes collectivités de l’Ontario. Le personnel de la Fête de la culture partagera les outils et les ressources qui sont mis à la disposition des participants tout en favorisant le réseautage et la collaboration dans la communauté.

LA FÊTE DE LA CULTURE

Cette année, la Fête de la culture se tiendra les 28, 29 et 30 septembre 2012. Chaque province a son propre coordonateur, qui aide les parties intéressées à organiser leurs activités pour la Fête de la culture. Dans le cadre de sa participation à la Fête de la culture, le Conseil des arts de l’Ontario (CAO) a embauché Catherine McLeod comme animatrice-coordonnatrice de la Fête de la culture pour les six prochains mois. En collaboration avec Aubrey Reeves, directrice de la Fête de la culture en Ontario, et les bénévoles du groupe de travail de la Fête de la culture en Ontario, Catherine McLeod a comme rôle principal d’assister les artistes, groupes artistiques, municipalités et collectivités de la province intéressés à organiser des activités pour la Fête de la culture.

La Fête de la culture met au programme encore une fois des activités pratiques et interactives auxquelles le public est invité à participer « en coulisse » et lui permettent de découvrir le monde des artistes, créateurs, historiens, architectes, commissaires et concepteurs qui travaillent dans les communautés ontariennes.

En 2011, la deuxième édition de la Fête de la culture a été célébrée dans plus de 800 villes et municipalités du pays, où elle a attiré plus de 1,2 million de Canadiens. L’année passée, l’Ontario a été le théâtre de plus de 1 265 activités, une augmentation de 36 % par rapport taux de participation de la première année.

Pour de plus amples détails sur la Fête de la culture en Ontario, consultez www.on.culturedays.ca. Contactez-nous sur Twitter, Facebook, Flickr et YouTube.

La Fête de la culture de l’Ontario est subventionnée par le Conseil des arts de l’Ontario, la Fondation Trillium de l’Ontario et le gouvernement de l’Ontario pour souligner la Fin de semaine des artistes.

Pour de plus amples renseignements sur la Fête de la culture en Ontario :

Catherine McLeod, animatrice-coordonnatrice de la Fête de la culture au CAO
on@culturedays.ca 
416-961-1660, poste 5124
Sans frais 1-800-387-0058, poste 5124

Aubrey Reeves, directrice, Fête de la culture en Ontario
aubreyreeves@culturedays.ca
416-646-7469
Sans frais 1-800-387-0058, poste 7469

 
 

 

Haut de la page


Rencontre au CAO de professionnelles des arts visuels émergentes du Nord

Northern Emerging Visual Arts Professionals

Professionnels des arts visuels émergents du nord de l'Ontario au CAO

Les 14 et 15 mars, des professionnelles des arts visuels émergentes du nord de l’Ontario se sont réunies au CAO pour deux journées de réseautage, d'échange d’information, de partage de ressources et d’inspiration mutuelle. Les participantes étaient des commissaires, programmatrices et éducatrices qui font souvent du bénévolat dans d’autres organismes artistiques de leur collectivité. Le CAO a organisé cette rencontre dans le but de mettre en contact des professionnelles prometteuses du Nord les unes avec les autres et de leur faire connaître des ressources pouvant leur être utiles dans leur travail.

Voici un des commentaires faits au terme de la rencontre : « Ces deux journées extraordinaires nous ont donné l’énergie nécessaire pour continuer. Le dévouement et l’enthousiasme que les participantes ont manifesté à l’endroit de leur organisme nous a vraiment motivées à continuer sur notre lancée. C’était extrêmement important de se rendre compte des différentes idées, du travail et du dévouement de toutes ces personnes qui tiennent à ce que les arts continuent à se développer dans le nord de l’Ontario. Je sais maintenant que d’autres mènent les mêmes combats que moi, et j’ai pu faire connaissance avec certaines d’entre elles. »

Quelques-unes des participantes :

  • Amanda Burke, North Bay
  • Alex Maeve Campbell, North Bay
  • Rose-Anne Cardinal, Sudbury
  • Jackie Carter, North Bay
  • Alana Forslund, Thunder Bay
  • Lindsay Hamilton, Fort Frances
  • Nadia Kurd, Thunder Bay
  • Jean Marshall, Thunder Bay
  • Suzanne Morrissette, Thunder Bay
  • Lora Northway, Thunder Bay

Allocutions prononcées entre autres par :

  • Jennifer Bedford, Oakville Galleries
  • Vicky Moufawad-Paul, A Space
  • Christy Thompson, Power Plant
  • Kathryn Townshend, CAO

Haut de la page


Interpréter l’engagement dans les arts

Le 28 février, deux cadres du CAO – Loree Lawrence, responsable des arts communautaires et multidisciplinaires, et Nasreen Khan, responsable de l’éducation artistique – ont dirigé un atelier sur l’engagement dans les arts auquel assistaient une quarantaine d’administrateurs des arts en début de carrière réunis au campus de l’Université de Toronto à Scarborough. Pendant les deux heures qu’a duré la séance, les participants ont exploré leur propres antécédents en matière de participation aux arts, examiné l’Étude sur l’engagement dans les arts en Ontario et cherché comment ils pourraient utiliser celle-ci dans l’élaboration de leurs programmes d’administration des arts. Le Conseil des arts de l’Ontario a publié l’automne dernier cette étude commandée à WolfBrown.

Lisez le rapport.

 

Haut de la page

 


Les balados du CAO

Nous commençons à lancer dans ce bulletin une série de balados sur des programmes précis. Pour vous aider à présenter la meilleure demande possible, les responsables des subventions répondront aux questions les plus fréquentes sur les programmes sélectionnés qui relèvent de leur secteur. Le premier balado est consacré à Compas. Le budget de ce programme a été réduit, et il y a deux nouvelles dates limites pour le reste de l’année : le 3 juillet 2012 et le 1er novembre 2012.

Écouter notre série de balados et s'abonner aux balados.

 

Haut de la page