[Skip to Content] download Acrobat Reader
Ontario Arts Council

Rapport d’étape 2016 sur l’année 4 du Plan d’accessibilité pluriannuel du CAO

2017 est la quatrième et dernière année du plan d’accessibilité pluriannuel actuel du Conseil des arts de l’Ontario (CAO). En 2016, le CAO a continué à se conformer aux exigences de la Loi de 2005 sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario (LAPHO). Aucune nouvelle exigence n’est venue s’ajouter à la loi cette année pour le CAO, et l’on ne s’attend pas à ce qu’il y en ait en 2017.

En 2016, le CAO a construit et lancé un nouveau site web accessible conforme au niveau AA de la norme WCAG 2.0, norme internationale d'accessibilité pour les contenus web. Le CAO répond ainsi aux exigences de la norme bien avant la date limite de 2021 fixée par la LAPHO et est heureux d’avoir un site web plus convivial pour un plus grand nombre de visiteurs.

Le CAO fournit sur demande des formats accessibles pour toutes ses informations publiques et offre des services de communication, comme l’interprétation ASL et LSQ, pour ses rencontres avec des artistes sourds. Il a établi des relations, à la fois de façon indépendante et par le biais de la fonction publique de l'Ontario, avec des fournisseurs de supports de substitution et de services d’interprétation en langue des signes, et travaille avec ces fournisseurs pour répondre aux demandes en temps voulu.

Le CAO offre aussi sur demande, et conformément à la norme d’accessibilité pour l’emploi de la LAPHO, des mesures d’adaptation dans les pratiques d’embauche et les services aux employés.

Le CAO établira l’année prochaine un nouveau plan d’accessibilité pluriannuel pour 2018-2022, qui reflétera son engagement permanent à l’égard de l’accessibilité et de la conformité à la LAPHO.

Autres réalisations du CAO en matière d’accessibilité pendant l’année 2016
  • Le CAO a emménagé dans de nouveaux bureaux qui sont entièrement accessibles pour les visiteurs et les employés.
  • Le personnel a suivi une formation sur la création de documents accessibles.
  • Le CAO a lancé NOVA, son nouveau système de demande de subvention en ligne. Nous nous attendons à ce que les utilisateurs trouvent le processus de demande en ligne plus accessible que celui de demande sur papier.
  • Le CAO a mis au point des politiques d’adaptation pour les utilisateurs de NOVA susceptibles de se heurter à des obstacles en raison d’un handicap ou de questions relatives aux technologies.
  • Le CAO a constitué un groupe consultatif sur les pratiques des artistes sourds, des artistes handicapés et de l’accès, dont les membres sont des artistes sourds et des artistes handicapés. Ce groupe a été créé pour recueillir les commentaires sur les enjeux et les nouveautés dans le milieu des artistes sourds et handicapés, et sur les obstacles auxquels se heurtent des artistes de ce milieu en ce qui concerne les politiques, programmes et pratiques du CAO.
  • Le CAO continue à offrir des fonds destinés à couvrir les dépenses d’accessibilité nécessaires pour la préparation d’un projet. Cette année, les critères d’admissibilité de ces fonds ont été élargis :
    • Les organismes constitués en société peuvent présenter une demande pour ces fonds s’ils sont dirigés par des artistes sourds ou handicapés et s’ils ont pour mission de servir les artistes sourds ou handicapés.
    • Les dépenses admissibles peuvent inclure les frais visant à rendre un projet accessible aux auditoires, participants ou apprenants impliqués dans le projet.
    • Les demandes pour ces fonds peuvent se faire après la présentation de la demande de subvention.
  • Le programme Projets d’artistes sourds et handicapés en est à sa deuxième année, et le CAO continue à subventionner les artistes sourds et handicapés pour la préparation des demandes ainsi que pour les matériaux et fournitures nécessaires à la réalisation de leurs œuvres.
  • Le CAO a dirigé à l’intention des artistes sourds une séance de perfectionnement professionnel sur l’accès aux subventions et la création d’œuvres artistiques.
  • Un plus grand nombre d’artistes handicapés ont participé aux groupes d'évaluateurs.
  • Le CAO a, pour la première fois, fait évaluer les demandes d’artistes sourds au programme Projets d’artistes sourds et handicapés par un groupe d'évaluateurs composé entièrement de personnes sourdes.
  • Le CAO a financé pour la deuxième année une initiative visant à rendre les centres de production d’arts médiatiques autogérés plus accessibles aux artistes sourds et aux artistes handicapés.
  • Le CAO a participé à une table ronde sur le soutien aux artistes sourds et handicapés au festival du film ReelAbilities.