[Skip to Content] download Acrobat Reader
Ontario Arts Council

Contact

Shoshana Wasser

Coordonnatrice des communications (spécialiste des relations médiatiques et gouvernementales)
416-969-7434
Sans frais en Ontario : 1-800-387-0058, poste 7434

Changer les mentalités à l'égard de la violence sexuelle en Ontario

19 mai 2017


L'Ontario appuie financièrement, par le truchement du Fonds de mobilisation créative, neuf nouveaux projets artistiques réalisés dans le but d'aider à changer les normes et les attitudes sociales qui perpétuent la violence à caractère sexuel.

Le Fonds de mobilisation créative soutient les partenariats entre des organismes voués aux arts, des artistes et des intervenants en matière de prévention de la violence sexuelle qui, ensemble, élaborent des projets visant à engager un dialogue sur le consentement, la culture du viol et l'égalité des sexes afin de sensibiliser la population à la violence et au harcèlement à caractère sexuel, de les prévenir et de favoriser la guérison.

Les projets suivants seront subventionnés :

  • Speak On It, projet éducatif de créations orales présenté à Toronto à l'intention des jeunes femmes et des jeunes transgenres de la rue. Les participants collaboreront avec des poètes et des défenseurs des droits de la personne se prononçant contre la violence sexuelle à la création de productions qui suscitent le dialogue afin d'enrayer la culture du viol et d'encourager le consentement. (CANVAS Arts Action Programs, Toronto)
  • Art[4]Change, projet réalisé à Hamilton qui mettra en place un programme multidisciplinaire favorisant le dialogue sur la violence et le harcèlement à caractère sexuel. Ce projet traitera, au moyen d'expositions, de prestations théâtrales, d'une installation et de conférences, de la culture du viol et de l'intervention des témoins dans la collectivité. (Centre[3] for Print and Media Arts, Hamilton)
  • Zoongda: Strong Heart, projet communautaire multidisciplinaire mis en œuvre à Peterborough qui portera sur les répercussions découlant de la disparition et du meurtre de femmes autochtones, sur la résilience des survivantes de violence sexuelle et sur la relation entre la terre, l'eau, le corps et la violence. (Kawartha Sexual Assault Centre, Peterborough)
  • Poetry in Action: Youth Against Sexual Violence, projet ayant vu le jour à London qui sera diffusé sur les médias sociaux pour inviter les élèves à s'exprimer sur la violence sexuelle dans les écoles au moyen de la création orale. (Sexual Assault Centre London)
  • Weave and Mend, projet présenté à Toronto qui invitera les jeunes femmes autochtones et femmes de couleur sans-abri à créer des installations d'art publiques. Ces installations formées de mobilier sculptural, de bois tressé, d'images et de plantes deviendront des lieux publics sûrs pour engager le dialogue sur la violence fondée sur le genre. (SKETCH Working Arts for Street-Involved and Homeless Youth, Toronto)
  • Droits d'abord, projet ayant lieu à Toronto qui comportera trois courts métrages destinés aux élèves âgés de 12 à 15 ans. Le projet encouragera le changement social et la prévention de la violence sexuelle dans les collectivités franco-ontariennes. (Centre ontarien de prévention des agressions (COPA), Toronto) 
  • My Life, My Community, My Ontario, projet d'art intégré mis en œuvre à Woodbridge auquel participeront des étudiantes autochtones, des artistes et des spécialistes en matière d'agression sexuelle afin d'élargir leurs connaissances de la violence sexuelle en ayant recours aux mouvements, à la confection de masques et aux sculptures dans la stéatite. Les participants réaliseront des courts métrages au sujet de leurs créations. (Female Eye, Woodbridge)
  • Dispelling Darkness, projet ayant lieu à Mississauga qui jumèlera des artistes à des survivantes de communautés de l'Asie du Sud. Les participantes exécuteront une danse chargée de sens et prendront part à un dialogue enrichissant portant sur la façon de mettre fin à la violence et au harcèlement à caractère sexuel dans les foyers, les lieux de travail et la communauté. (Sampradaya Dance Creations, Mississauga)
  • Consent to Enter, projet d'installation interactive réalisé à Toronto qui s'intéressera au sens du mot consentement. Il invitera le public à entrer dans une cabine téléphonique munie d'une caméra et se prêtant aux confessions et à se prononcer sur les réalités, les mythes et les tensions entourant le consentement. (Sistering, Toronto)
Administré par le Conseil des arts de l'Ontario, le Fonds de mobilisation créative s'inscrit dans le plan d'action de l'Ontario Ce n'est jamais acceptable qui cherche à mettre fin à la violence et au harcèlement à caractère sexuel. Ce plan contribue à changer les mentalités, à améliorer les mesures de soutien destinées aux survivantes et à rendre les lieux de travail et les campus plus sécuritaires et plus à l'écoute des personnes qui déposent une plainte de violence ou de harcèlement à caractère sexuel.


Faits en bref

  • Par le truchement du Fonds de mobilisation créative, le gouvernement de l'Ontario appuie au total 20 projets dans l’ensemble de la province, un investissement totalisant 2,25 millions de dollars.
  • Les femmes sont onze fois plus à risque que les hommes d’être victime d'une agression sexuelle. 
  • Mai est le Mois de la prévention de l’agression sexuelle, une occasion de sensibiliser la population à l’agression à caractère sexuel, qui est souvent une forme de violence fondée sur le genre, et à la responsabilité collective qui nous incombe d’y mettre un terme.  
  • L’Ontario combat la violence fondée sur le genre sous toutes ses formes grâce à ses stratégies visant à mettre fin à la violence sexuelle et familiale, à la violence contre les femmes autochtones et à la traite des personnes.  
  • Quinze pour cent du Fonds de mobilisation créative est réservé à des projets réalisés par des Autochtones à l'intention des communautés autochtones. 


Citations

« Les attitudes et les comportements qui perpétuent la violence sexuelle sont malheureusement bien ancrés dans notre culture. Cela dit, nous savons que l’art peut s’avérer un puissant catalyseur de changement social. Les projets retenus interagissent avec le public et alimentent le débat sur la culture du viol, le consentement et l’égalité des sexes afin de prévenir la violence sexuelle. »
Indira Naidoo-Harris
Ministre de la Condition féminine

« Je suis fière que notre gouvernement appuie ces enouvelles œuvres artistiques par le truchement du Fonds de mobilisation créative afin de dénoncer les normes et les attitudes culturelles entourant la violence sexuelle. L’art peut être un outil efficace pour ouvrir les discussions, proposer de nouveaux points de vue et aider la société à passer à l’action en vue de façonner un avenir meilleur et plus sain. »
Eleanor McMahon
Ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport

« Nous commençons à constater le travail formidable accompli par les premiers bénéficiaires du Fonds de mobilisation créative. Grâce au second groupe de bénéficiaires dévoilés aujourd’hui, encore plus d’Ontariennes et d’Ontariens auront la chance de bénéficier du pouvoir de transformation des arts. Nous tenons à remercier le gouvernement de l’Ontario pour le leadership dont il fait preuve relativement à cette initiative. »
Rita Davies
Présidente, Conseil des arts de l’Ontario