Near North Mobile Media Lab : favoriser la créativité et les carrières

Imaginez un peu : vous avez 17 ans et vivez à Timmins, une ville de 40 000 habitants du nord-est de l’Ontario. Vous venez de voir le dernier film de Marvel dans votre cinéma local, et vous êtes complètement stupéfait par la cinématographie et les effets spéciaux. Vous aimeriez bien savoir comment tout cela marche et même essayer de faire votre propre film, mais, pour faire de ce rêve une réalité, il faut des logiciels et de l’équipement que vous n’avez pas les moyens d’acheter et auxquels vous n’avez pas accès.

C’est ici qu’intervient Near North Mobile Media Lab – un organisme qui aide les artistes médiatiques, les cinéastes et les étudiants du nord-est de l’Ontario à accéder aux outils dont ils ont besoin pour produire et présenter des œuvres médiatiques contemporaines de pointe.

Sur la route pour les artistes médiatiques

Near North Mobile Media Lab a vu le jour en 2004 sous la forme d’un collectif informel d’artistes médiatiques de North Bay qui partageaient du matériel et collaboraient à des projets. Quand ils se sont rendu compte que les artistes et les cinéastes du nord-est de l’Ontario avaient du mal à accéder aux outils nécessaires et à d’autres ressources, ils ont décidé d’étendre leurs activités et de se constituer en organisme sans but lucratif.

Near North a accumulé un stock d’équipement de location (caméras, ordinateurs avec suites de montage, matériel de sonorisation, etc.) et a commencé à offrir des activités à ses membres locaux. Mais pour vraiment desservir le Nord-Est – vaste région géographique où les collectivités sont séparées par de grandes distances – il leur fallait une solution ingénieuse.

C’est ici qu’il faut souligner l’adjectif mobile qui qualifie le studio de Near North – une remorque équipée d’un ensemble d’outils pour les artistes des régions isolées. Environ une décennie plus tard, la remorque a été remplacée par une caravane réaménagée où jusqu’à quatre artistes peuvent travailler en même temps. Le studio mobile peut prendre en charge une production cinématographique complète, du tournage au montage – un véritable exploit pour un seul véhicule.

Vue extérieure de la caravane réaménagée de Near North Mobile Media Lab.

Near North a commencé à recevoir une subvention de fonctionnement du Conseil des arts de l’Ontario en 2008, en partie en raison des moyens novateurs qu’il a trouvés pour répondre aux besoins du nord de la province. Holly Cunningham, directrice générale de l’organisme, explique : « Lorsque Near North a réussi à obtenir une subvention de fonctionnement du Conseil des arts de l’Ontario, c’était vraiment le point de départ de la croissance et de la stabilité de l’organisme. »

« Ils ne parvenaient pas à mettre le pied dans la porte »

En 2013, Near North a entrepris des consultations sur la façon d’accroître les activités des arts médiatiques dans le nord de la province. Un thème commun s’en est dégagé : « Ce que toutes les collectivités nous ont dit, c’est qu’il n’y avait pas assez de programmes pour les jeunes et que ces derniers ne parvenaient pas à mettre le pied dans la porte », signale Cunningham.

Cette réaction a conduit à la création de Digital Creator North – un programme destiné aux 14-21 ans dans six collectivités du nord de l’Ontario (Temiskaming Shores, Elliot Lake, Timmins, Sault Ste. Marie, Kenora et Sioux Lookout) qui explore les médias numériques, la réalisation de films et la conception sonore. « Notre objectif était essentiellement de leur donner des outils et de leur permettre de créer des œuvres médiatiques comme bon leur semble », ajoute Cunningham.

Il n’y avait aucune garantie de succès. « Lorsque nous avons lancé le projet, nous ne savions pas combien d’adolescents seraient intéressés par nos programmes, poursuit-elle. Nous n’étions même pas sûrs qu’ils viendraient. En fait, plus de 2 000 jeunes se sont présentés chez nous au cours des trois dernières années. C’est plutôt incroyable. »

Incroyables aussi sont les créations qui ont commencé à voir le jour grâce à ce programme. « Certaines de ces œuvres étaient époustouflantes, affirme Cunningham. Bon nombre de ces jeunes du Nord, qui se considèrent comme des consommateurs de médias numériques, créent maintenant des œuvres numériques. Ils font des courts métrages incroyables, ils enregistrent de la musique, et je pense qu’il s’agit vraiment pour eux de trouver leur identité. »

Des jeunes qui participent au programme sont assis autour de tables et travaillent sur des ordinateurs.

Liens avec l’industrie cinématographique du nord de l’Ontario

Si Digital Creator North offre aux jeunes du nord de l’Ontario une occasion importante de s’exprimer, les possibilités ne s’arrêtent pas là.

Depuis l’instauration du crédit d’impôt de la SGFPNO (Société de gestion du Fonds du patrimoine du Nord de l’Ontario), la région de North Bay est devenue le centre d’une industrie cinématographique florissante. Comme le souligne Cunningham, le secteur des arts médiatiques de North Bay a contribué à faire de la région « un environnement dans lequel ce genre d’industrie pouvait prospérer, car nous avions un réservoir de talents, un collectif des arts médiatiques et un festival du film particulièrement actif ».

Par conséquent, ceux qui terminent les programmes de Digital Creator North peuvent utiliser leurs nouvelles compétences de différentes façons – en devenant des artistes médiatiques, en travaillant dans l’industrie cinématographique, ou les deux. « Nous avons vu des jeunes de 17 ans devenir des artistes médiatiques, faire leur premier spectacle et être embauchés par des compagnies cinématographiques en été », indique Cunningham.

Near North ne tient cependant pas pour acquis que ces débouchés s’ouvrent à l’échelle locale. Et Cunningham de préciser : « En fait, un de nos objectifs est d’inciter les jeunes à rester dans la région, parce que les jeunes constituent la prochaine génération de créateurs. C’est très important qu’ils contribuent à leur propre communauté et qu’ils y travaillent. »

Le saviez-vous? Le secteur des arts sans but lucratif sert souvent de tremplin pour les artistes qui mettent aussi leurs compétences et leur expérience en pratique dans le secteur commercial. Les organismes artistiques sans but lucratif, qui offrent à la main-d’œuvre du secteur créatif une formation et la possibilité de développer des compétences et des publics, font ainsi partie de la recherche-développement pour le secteur culturel.

Les organismes artistiques qui reçoivent une subvention annuelle du CAO jouent un rôle clé dans la formation de cette main-d’œuvre « transfuge » en fournissant du travail à 37 800 artistes et en assurant chaque année la formation et le perfectionnement professionnel de plus de 108 000 travailleurs du secteur créatif.

Source : Données réelles pour 2015-2016, tirées des demandes de subvention de fonctionnement présentées au CAO/CADAC en 2017-2018 par 477 organismes.

« Si nous n’avions pas reçu cette subvention, le laboratoire des médias n’aurait pas progressé comme il l’a fait »

Accroître l’accès, combler les divisions géographiques, habiliter les jeunes – ce ne sont là que quelques-unes des façons dont le travail de Near North a un effet d’écho dans le nord de l’Ontario. Et le financement public, par l’entremise du CAO, fait partie de ce qui rend tout cela possible. 

« Si nous n’avions pas obtenu cette subvention de fonctionnement du Conseil des arts de l’Ontario, le laboratoire des médias – qui a commencé dans le sous-sol de la galerie d’art publique et a désormais un effectif de huit personnes et une programmation continue – n’aurait pas connu la même croissance, souligne Cunningham. Notre succès remonte à l’obtention de cette première subvention, qui nous a vraiment permis de continuer à être l’organisme dont notre communauté avait besoin. »

Affiche pour Near North Mobile Media lab.

Toutes les photos sont reproduites avec l’autorisation de Near North Mobile Media Lab.

Les commentaires sont fermés.

© Conseil des arts de l’Ontario 2020 - 2020.

En Haut ↑     Remerciements     Déclaration de confidentialité       Conditions