[Skip to Content] download Acrobat Reader
Ontario Arts Council

Définitions musicales

  • Créateurs de musique : Les créateurs de musique sont les compositeurs, auteurs-compositeurs, créateurs de musique électro-acoustique ou électronique, incluant les producteurs d’environnements sonores électroniques et de manipulations de matériel enregistré.
  • Producteur : Une personne ou un organisme qui supervise la présentation en public de ses propres œuvres ou de celles d’un organisme ou d’un collectif d’interprétation auquel il appartient. Désigne aussi la collaboration avec des artistes réunis sur une scène pour la première fois afin de concevoir un répertoire par l’entremise de répétitions.
  • Diffuseur : Une personne ou un organisme qui organise et exécute des performances artistiques, mais qui ne fait pas partie de la performance ni n’est membre de l’organisme ou du collectif d’interprétation.
  • Performance ou concert unique : Présentation ou production d’un concert ou d’une performance musicale unique, pour lequel les musiciens professionnels sont rémunérés.
  • Série de concerts : Présentation ou production durant une saison d’au moins deux concerts ou performances musicales pour lesquels les musiciens professionnels sont rémunérés, et qui s’étendent sur une période prolongée.
  • Festival de musique : Présentation de concerts ou de performances musicales pour lesquels les musiciens professionnels sont rémunérés, et qui ont lieu durant une période de temps déterminée.
  • Coproduction : Activité durant laquelle un artiste individuel, un collectif ou un organisme conclut une entente avec un artiste individuel, un collectif ou un organisme partenaire pour produire un concert, une série, un festival de musique ou un opéra. Chaque partenaire est responsable de différents aspects des dépenses totales et des revenus associés au projet. Un contrat pour lequel vous recevez un cachet garanti d’un diffuseur n’est pas une coproduction
  • Groupes ad hoc ou collectifs : Se composent obligatoirement d’au moins deux musiciens, auteurs-compositeurs ou compositeurs professionnels constitués en groupe sans but lucratif (p. ex. ensemble de musique de chambre ou groupe). Un collectif doit pouvoir déposer un chèque libellé au nom du groupe, contrairement au nom d’un artiste en particulier.
  • Opéra : L’opéra est une forme théâtrale basée sur la musique, où les aspects musicaux et lyriques (p. ex. partition du compositeur, utilisation prépondérante du chant) sont indissociables du contenu et du message, et sont la clé de l’intégrité artistique et de l’expression dramatique de l’œuvre. Le terme englobe divers genres, allant du répertoire classique aux opéras contemporains et aux nouvelles œuvres canadiennes. Cette définition comprend également les explorations qui repoussent les limites de l’opéra par l’emploi de nouvelles technologies, de techniques vocales élargies ou d’éléments multidisciplinaires, ainsi que les traditions particulières à une culture, notamment l’opéra de Pékin et l’opéra cantonnais. (Remarque : Le théâtre musical est financé sous la rubrique Théâtre. Pour toute question concernant les critères d’admissibilité et le programme de subvention le mieux approprié à un projet, communiquez avec les sections Théâtre ou Musique du CAO.)
  • Orchestres et organismes de chant choral professionnels : Les orchestres rémunèrent les musiciens au tarif de l’American Federation of Music (AFM), sont constitués d’un noyau de musiciens contractuels et, en règle générale, sont dotés d’une convention collective cadre. Les choristes d’un organisme de chant choral sont rémunérés pour les répétitions et les représentations (selon une entente de service ou un contrat).
  • Orchestres et organismes de chant choral semi-professionnels : Dans les orchestres et organismes de chant choral, les musiciens professionnels ou certains choristes faisant partie du noyau de choristes sont rémunérés, mais dans le cas des orchestres, certains musiciens amateurs pourraient recevoir un cachet. Dans le cas des organismes de chant choral, certains choristes pourraient ne pas être rémunérés ou devoir acquitter des droits d’adhésion.
  • Orchestres et organismes de chant choral communautaires : La direction artistique est professionnelle (c.-à-d. chef d’orchestre, accompagnateur), et les instrumentistes ou choristes sont principalement ou entièrement amateurs et ne sont pas rémunérés ou doivent acquitter des droits d’adhésion. Ces orchestres ou organismes de chant choral pourraient être constitués en organismes sans but lucratif ou en groupes ad hoc ou collectifs. Dans ce dernier cas, les membres de la direction artistique professionnelle, autre que les artistes professionnels ou le personnel administratif professionnel ou bénévole, sont considérés comme des membres du groupe ad hoc ou collectif (et non les choristes). Alors que les chorales et orchestres communautaires affiliés à des établissements éducatifs ou religieux ou qui relèvent de ces établissements sont inadmissibles, les orchestres et organismes de chant choral communautaires indépendants peuvent collaborer avec ces établissements ou y être affiliés.
  • Organismes ou groupes de formation de chant choral : Membres d’une chorale d’enfants ou de jeunes choisis par audition/concours d’entrée. Les chorales offrent des leçons de voix et de chant choral en plus de répétitions et de représentations. Ils peuvent faire la preuve que le programme n’est pas financé à titre d’activité offerte à l’école primaire, intermédiaire ou secondaire de la province. Ils pourraient être constitués en organismes sans but lucratif ou en groupes ad hoc ou collectifs. Dans ce dernier cas, les membres de la direction artistique professionnelle, autre que les artistes professionnels ou le personnel administratif professionnel ou bénévole, seraient considérés comme des membres du groupe ad hoc ou collectif (et non les choristes).
  • Amateur : Musicien ou choriste non rémunéré qui crée de la musique à des fins récréatives.
  • Orchestre national de jeunes reconnu : Organisme ayant été accepté pour recevoir l’appui du Fonds du Canada pour la formation dans le secteur des arts de Patrimoine canadien.
  • Lieu de diffusion : Salle ou espace théâtre pouvant être utilisé par divers organismes artistiques de la communauté pour présenter des performances ou des concerts ou encore sa propre programmation.
  • Commande : Œuvre créée par un compositeur ou un créateur à la demande d’un interprète, d’un ensemble ou d’un groupe, ou d’un organisme artistique et pour lequel le compositeur recevra un cachet.